Un rêve de Kurosawa

Publié le par SaLmiagondis

En 1989, Akira Kurosawa réalise à 80 ans "Rêves", film testament (même si ce n'est pas le dernier), composé de huit rêves.

Le huitième songe est le plus optimiste sur la nature humaine. Il met en scène un jeune personnage, peut-être le réalisateur, en visite au village des moulins à eaux et sa rencontre avec les habitants et leur mode de vie fait de simplicité, en accord avec la nature.

Un vieil homme lui explique comment il est possible d'être heureux ainsi. Même la mort est une fête lorsqu'elle advient après une vie bien remplie.

La musique de la procession de l'enterrement est étrange, gaie et réconfortante...

 

Les autres rêves gagnent à être vus, comme par exemple l'histoire des renards et de la pluie ou bien celle du verger aux pêchers et de la fête des poupées. Tout comme le rêve désespéremment prémonitoire du "Mont Fuji en rouge" dans lequel le volcan rentre en éruption, alors que des centrales nucléaires explosent en laissant échapper des rejets radioactifs...

 

 

 

 "les gens d'aujourd'hui ont oublié qu'ils étaient une parcelle de la nature.

Alors, quelle est notre vie ?

Nous la violentons, en esperant tirer quelque chose de mieux."

 

"Le village des moulins à eaux" a été tourné à la ferme wasabi, près de la ville d'Azumino, au Nord Est de la région montagneuse de Nagano, à l'Ouest de Tokyo.

  

 

 

Mardi 15 mars 2011, 17h 53  :  La Commission européenne qualifie l'accident nucléaire d'"apocalypse", estimant que les autorités locales ont pratiquement perdu le contrôle de la situation dans la centrale de Fukushima.

 

 

Publié dans contes et poèmes

Commenter cet article