L'abeille antilope, le diable et le bourdon

Publié le par SaLmiagondis

 

  3 euceras

Je reviens sur cette abeille que je ne n’avais pas vraiment identifiée. Il s’agit d’une abeille à longues antennes, espèce sauvage, dont le nom exact est Eucera (je n’ai pas encore réussi à savoir s’il s’agit de l’Eucera Longicornis ou de l’Eucera nigrescens ou peut-être même une Tétralonia Malvae) 

Coïncidence : c’est la première fois que j’observe cette espèce et j’apprend sur le net que la plus ancienne association de protection de la nature Suisse : Pro Natura, l’a élue animal de l’année 2010 ! (l’an dernier c’était l’ours …)

Et bien entendu elle n’est pas là par hasard. Elle  construit son nid dans les sols argileux,  ce qui est le cas dans mon jardin (et dans toute la région d’ailleurs). Elle  affectionne les légumineuses et notamment les fleurs de vesce, par chance j’ai semé des vesces dans ma prairie fleurie.

On lui donne aussi le surnom de « taxi à pollen » car elle joue un rôle important dans la polinisation de l’ophrys abeille. En effet cette orchidée parvient à méprendre et à attirer  l’eucera par sa ressemblance.

euceras endormies

Selon une hypothèse elles se regrouperaient ainsi sur les fleurs pour s’assurer une protection contre leur prédateurs en paraissant plus imposantes qu’elles ne le sont.

 staphylin

Ce staphylin odorant préfère vivre sous les pierres, dans le bois pourri. Logique donc d’en trouver dans mon bois rameal fragmené, à coté de la terrasse gravillonnée délimitée par des pierres.

Malgré son apparence et son surnom de diable, il est inoffensif et  seules ses mandibules peuvent être redoutables. Encore un auxiliaire précieux pour le jardin, puisqu’il est friand de limaces et de larves.

 

 

   bourdon nigellesCe bourdon terrestre lui, semble apprécier  les nigelles de damas, au point de les enlacer tendrement...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article