La secte des insectes

Publié le par SaLmiagondis

Cette chanson assez peu connue de Jacques Higelin fait partie de l'album "Aï" sorti en 1985.

Voici le seul enregistrement disponible sur le web depuis un concert donné en 1986 au Rockpalast d'Essen.

J'aime l'ambiance un brin féérique et "insectueuse" de la chanson.

Nous pardonerons à notre fou chantant de ne pas savoir qu'une asphodèle est une grande fleur élégante et non un insecte. Il est vrai que la consonnance du mot est belle et qu'il n'a certainement pas résisté à l'utiliser pour le charme de la chanson. Après tout, les pétales de la fleur ne font-elles pas penser a de vrais ailes ..

 

 


Ce soir dans la clairière cernée par la forêt,
Se sont réunis, en grand conciliabule,
Les adeptes, les plus sélects, de la secte des insectes.

Nobles et gracieux cancrelats, entrez, entrez dans ma case.
Légères libellules, hannetons dégingandés, touillez la vase, touillez.

Elégantes asphodèles, agitez le bout de vos ailes.
Grillons en smoking, garez vos coccinelles au parking.
Tintinnabulantes tarentules qui déambulez dans mon vestibule,
Serrez les rotules, ça va commencer.

 

Ce soir, dans la clairière cernéé par la forêt

Abélard premier, roi des magiciens,
Va tenter pour vous, de décrocher la lune

Malicieuses limaces et jolis colimaçons, gros cafards, gros crapauds.
Sortez de ma besace chenilles polissonnes et voilez-vous la face.

Doux coléoptères, éphémères papillons,
Alunissez à la lumière de mes hallucinations.

Ce soir dans la clairière, cernée par la forêt,
Se sont réunis, en grand conciliabule,
Les adeptes, les plus sélects, de la secte des insectes.

 

Paroles et musique Jacques Higelin

 

  fourmillon (Small)

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article